Grossesse

L’état nutritionnel de la mère avant la grossesse (intérêt d’une supplémentation pré-conceptionnelle, 3 mois avant), ainsi que les apports nutritionnels reçus pendant la grossesse, puis après la naissance (6 mois minimum) peuvent conditionner l’état de santé de l’enfant et du futur adulte (action épigénétique de la nutrition, c’est-à-dire la modulation de l’Expression des gènes)
La supplémentation chez la maman permet de prévenir : asthénie, protection des réserves › dépression du post-partum › diabète, hypothyroïdie › diverses infections …
La supplémentation de la maman permet au foetus et au futur bébé : › la prévention du retard de croissance, de la prématurité › programmation génétique d’absorption, fer, magnésium, calcium › croissance, cerveau, neuro, thyroïde › résistance aux infections, allergies…

Compléments alimentaires / Par Symptômes
Panier vide ...