Candidoses - Mycoses - Vaginoses

Le microbiote vaginal joue un rôle protecteur en inhibant le développement d’autres micro-organismes : il a une action antibiotique propre, antimycosique et antivirale.
Malheureusement, tout au long de la vie d’une femme, de multiples facteurs affectent la flore intime ; La flore s’affaiblit en nombre, mais elle peut aussi, qualitativement, devenir inefficace, ouvrant ainsi la porte aux germes pathogènes de type levures, aux bactéries anaérobies …
Le développement excessif du Candida Albicans, levure saphrophyte, peut être responsable d’un nombre important de symptômes tels que prurits anal et cutané, diarrhée chronique, irrégularités menstruelles, maux de tête, acné, dépression, anxiété, nervosité, prise de poids inexpliquée, colite, gastrite, oesophagite, gingivite, etc. les symptômes les plus visibles sont les mycoses (vaginales, intestinales, cutanées …) avec dans tous les cas une répercussion sur le système immunitaire.
La prolifération du Candida Albicans est la conséquence de plusieurs facteurs dont l’usage répétitif des antibiotiques … , mais aussi par consommation d’un excès de sucre.

Afficher tous les 4 résultats

Compléments alimentaires / Par Symptômes
Panier vide ...